Chute de la consommation des ménages mais regain d’optimisme dans l’industrie et les ventes de logement

Finances

crise financiereChute de la consommation des ménages mais regain d’optimisme dans l’industrie et les ventes de logement : Selon l’Insee, la consommation des ménages français en produits manufacturés a chuté de 1.2%. Au départ cette chute était prévue de 0.5% suite à une baisse des ventes de voitures, pourcentage annoncé par des experts de Reuters. Le climat est plus positif dans le secteur de l’industrie. Du coté du logement neuf en France, les trois indicateurs sont dans le vert.

L’Insee précise, que les achats d’automobiles, après avoir chutés de 11.2% depuis le début de l’année, poursuivent leur baisse de 9.5%. Les dépenses en achat de textile-cuir ainsi que les dépenses en équipement-logement ont chuté également.

D’un autre coté, et toujours selon l’Insee, le climat des affaires des l’industrie manufacturière française à poursuivi sa hausse courant du mois de Mai. Selon des estimations d’experts de Reuters, l’indicateur synthétique du climat des affaires a effectivement augmenté d’un point à 97.

Un autre indicateur, celui du climat des affaires dans son ensemble, en y associant les services, le bâtiment, le commerce de détail ainsi que le commerce de gros, s’est stabilisé à 96 en mai.

Il y a une amélioration du coté des ventes de logements neuf en France. Les indicateurs du logement en France (permis de construire, ventes des promoteurs, mises en chantier) sont de nouveau positif. Un doute persiste cependant sur la flambée des prix dans le secteur…

Voir nos formations Gestion du risque d’investissement

et Introduction aux marchés financiers

et Comprendre le marché de corrélation de crédit

et Gestion des risques financiers