Formation – Le blended learning

Formation professionnelle

Le blended learning, késako ? L’arrivée des générations Y et Z dans le monde du travail renforce la tendance du digital au sein des organisations, notamment dans l’apprentissage et la formation.

 

Formation - Le blended learning

 

Définition. Aussi appelé apprentissage hybride, il s’agit d’une formule pédagogique résultant d’une combinaison de séquences de formation en ligne (e-learning) et de formation en présentiel. L’essor des technologies de l’information et de la communication du début des années 2000 a permis au blended learning de conquérir les parcours de formation.

Avantages. Pour l’apprenant, le blended learning permet l’autonomie, l’indépendance, la responsabilisation, l’accessibilité facilitée à la formation, un gain de temps, et une gestion flexible selon l’emploi du temps de l’apprenant. Pour l’entreprise, le blended learning permet une réduction considérable des coûts de formation, un gain de temps pour les managers et les décisionnaires, et l’optimisation de la gestion de la formation.

Quels enjeux ? Le blended learning est une formule caméléon, en ce sens où elle s’adapte à tous les secteurs et tous les corps de métier. De plus, la digitalisation de la formation représente un fort enjeu pour les entreprises, mais surtout elle est un atout pour développer et valoriser la capital humain. Du point de vue des ressources humaines, le blended learning représente un réel levier dans la performance du salarié au sein de l’entreprise puisque l’apprenant adhérera davantage au changement qu’offre le digital pour la formation.

Quelles différences avec le e-learning ? Le e-learning reste un mode d’apprentissage à distance. Les apprenants ont accès à des contenus pédagogiques en ligne sur des plateformes dédiées, ou bien grâce à l’intranet de leur entreprise. La différence majeure réside dans les temps d’apprentissage en présentiel : le blended learning l’intègre, en plus du présentiel, et permet à l’apprenant d’avoir des temps d’échange avec un formateur.

La digitalisation de la formation permet de mieux répondre aux problématiques que rencontrent les entreprises. Mais cela permet aussi de faire évoluer les comportements de tous face aux nouvelles technologies qui occupent une place de plus en plus importante au quotidien en entreprise. Il est néanmoins important de souligner que cette nouvelle approche doit être appréhender et s’inscrire dans une démarche d’évolution des comportements de toutes les personnes concernées pour la rendre efficace et durable.