Formation – Personnaliser l’apprentissage grâce à l’adaptive learning

FORMATIONS

L’adaptive learning (ou apprentissage adaptatif) est une approche émergente dans la formation. Elle repose sur l’adaptation de l’apprentissage aux besoins individuels de l’apprenant, notamment grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et au big data. L’éducation a toujours été ambivalente en France, en ce sens où elle divise les écoliers en deux groupes : ceux qui réussissent, font de longues études, puis ceux qui rencontrent des difficultés et abandonnent tôt les études. La seule limite est que les programmes scolaires ne tiennent pas compte des différences entre les apprenants. Mais alors, en quoi l’adaptive learning sort son épingle du jeu ?

 

 

À quoi ça ressemble ? L’adaptive learning est un parcours d’apprentissage dans lequel plusieurs éléments vont s’adapter à l’apprenant. Cette adaptativité concerne principalement 3 éléments :

  • L’apparence : il s’agit de la manière dont les actions d’apprentissage seront présentées, dans le but de faciliter la mémorisation. Cela passera par les thématiques abordées, le texte, les infographies, ou encore les vidéos proposés.
  • L’ordre : il s’agit de la façon dont les les actions d’apprentissage sont organisées et reliées entre elles en fonction du rythme auquel l’apprenant progresse.
  • L’accompagnement vers l’objectif : il s’agit des actions du parcours de formation menant l’apprenant vers la réussite, comme par exemple le niveau de difficulté.

 

Quels sont les avantages de l’adaptive learning ? La finalité de l’adaptive learning est de s’adapter aux besoins individuels de chaque apprenant. Plutôt que d’imposer un « menu unique » sans tenir compte des capacités et des besoins individuels, l’adaptive learning permet de proposer un « menu personnalisé » qui sera davantage motivant à déguster et à suivre.

Comment optimiser la personnalisation du parcours de formation ? Il existe de nombreuses solutions d’adaptive learning permettant d’ajuster le parcours d’apprentissage. Par exemple, l’apprenant peut passer une première étape de test (comme un diagnostic de ses pratiques) et cette première phase va déterminer, en fonction de sa performance, un parcours adapté à ses besoins propres. Cependant, l’adaptive learning repose aussi le big data : des données sont récoltées au cours de l’apprentissage, et celles-ci sont utilisées pour proposer un ajustement. Il s’agit d’une démarche de « data driven », en d’autres termes les données récoltées permettent un ajustement automatisé du rythme, du contenu ou du parcours d’apprentissage.

Il est aujourd’hui possible d’analyser et interpréter les données des apprenants à l’issue du parcours d’apprentissage, notamment pour détecter les éléments ayant permis leur réussite.

 

L’adaptive learning à la porte des entreprises. Ce système novateur d’apprentissage est un facteur de motivation pour l’apprenant et de gratification, puisqu’il s’agit d’un parcours de formation répondant aux besoins de l’apprenant. Cela permet aussi aux collaborateurs d’acquérir plus rapidement certaines connaissances, et cela réduit les coûts pour l’entreprise.

En conclusion, l’adaptive learning combinée au « data driven » permet de personnaliser sans cesse le parcours d’apprentissage, et donc d’améliorer le système constamment. Cette modalité d’apprentissage évite en plus les redondances dans le parcours : il prend en compte les modules ou les séquences déjà pris par l’individu et l’algorithme sera en mesure de ne pas proposer la même séquence.