La Bourse de Paris touchée par la baisse de la note de la Grèce par Moody’s

Marchés financiers

grece templeLa Bourse de Paris touchée par la baisse de la note de la Grèce par Moody’s : Mardi 15 juin, la Bourse de Paris a ouvert en baisse de 0.97% à 3590.83 points suite à la dégradation de la note de la Grèce. Cette baisse arrive après 4 séances de hausse du CAC 40.

Lundi 14 juin, MOODY’S, l’agence de notation, a abaissé la note de la dette souveraine de la Grèce de quatre rangs.
L’agence de notation précise que la note de la Grèce allait passer de « A3 » à « Ba1 ». Depuis avril, c’est la deuxième des trois agences de notation qui vient abaisser la note de la Grèce.

Le ministre grec juge que cette dégradation est sans fondement.
Il déplore ainsi qu’elle « ne reflète en rien ni le progrès enregistré ces derniers mois ni les perspectives ouvertes par l’assainissement budgétaire et l’amélioration de la compétitivité du pays ».

Le motif de cette nouvelle dégradation repose sur le fait que la Grèce ne puisse pas assumer ses obligations pour réduire son déficit et donc payer sa dette.

Un analyste s’exprime en disant que « La note Ba1 reflète notre analyse de l’équilibre des forces et des risques » liés « au plan de soutien » qui a été mis en place par le FMI et la zone euro.

Le gouvernement de centre-gauche du Premier ministre Georges PAPANDEROU, va mettre en place une série de mesures d’austérité douloureuses afin de respecter ses engagements dans le plan de sauvetage. Le premier ministre va en effet procéder à des coupes dans les retraites et les salaires et augmenter les taxes indirectes, afin de ramener progressivement le déficit sous les 3% du PIB d’ici 2014.

Face à ce plan de sauvegarde, l’agence de notation MOODY’S a jugé « très ambitieuse » cette cure d’austérité.

Un analyste précise qu’ « Il y a une incertitude considérable » au sujet du « calendrier et de l’impact de ces mesures sur la croissance économique du pays »,

La délégation du FMI et de l’UE a prévu une série de réunions aux ministères des Finances et du Travail afin d’examiner les réformes du système de sécurité sociale en Grèce.

Voir nos formations Titrisation des risques de crédit – CDO : passé, présent et… future ?

et Gestion du risque d’investissement

et Gestion du risque pays

et  Gestion des risques financiers