Les bourses européennes plongent suite à la dégradation des notes grecques et portugaises par S&P

Gestion des risques

greceLes bourses européennes plongent suite à la dégradation des notes grecques et portugaises par S&P : Standard & Poor’s vient de dégrader les notes de la Grèce de 3 notes à « junk bonds« , équivalent de dette spéculative à BB+ et garde une vue négative sur l’évolution de cette note à l’avneir. Le recul du PIB pourrait dépasser 2% en 2010, et le ministre grec des Finances laisse clairement percer la crainte d’un défaut de paiement. La dette de la Grèce est « pourrie », soit en catégorie spéculative (« junk »), selon Standard & Poor’s.
Par ailleurs, Standard & Poor’s a également annoncé mardi avoir abaissé de deux crans, de A+ à A-, la note souveraine du Portugal, dont les principales villes étaient paralysées mardi par un grève dans les transports publics pour dénoncer le plan d’austérité du gouvernement de centre-gauche.

Ces 2 downgrades ont entrainé la chute des marchés de manière violente en Europe: Paris chutait de près de 4%, la dette souveraine en Europe hante donc les marchés financiers. A la clôture, le Cac 40 chute de 3,82% à 3.844,60 points. A Londres, le Footsie cèdait 2,61% et, à Francfort, le Dax baissait de 2,49%. A New York avant clôture, le Dow Jones reculait de 1,32% et le Nasdaq Composite de 1,35%.