Les opérations de Bourse fermes

Marchés financiers

Il y a 2 sortes d’opérations de Bourse à terme: les opérations fermes et les opérations à prime. Ces opérations peuvent se combiner à l’infini, d’autant que l’on traite souvent plusieurs sortes de primes.

Opérations de Bourse fermesOpérations fermes

Les opérations à terme fermes sont absolument analogues à celles du comptant, mais on règle seulement des différences à une époque fixée d’avance et appelée liquidation. Elle a lieu le dernier jour de chaque mois.
Le cours établi le jour de la liquidation et auquel on rapporte toutes les opérations du mois est le cours de compensation.
L’acheteur ferme ne limite ni son gain ni sa perte, il gagne la différence entre le prix d’achat et le prix de vente, si la vente est faite au dessus du prix d’achat, il perd la différence si la vente est faite au dessous.
Il y a perte pour le vendeur ferme qui rachète plus haut qu’il n’a primitivement vendu, il y a gain le cas contraire.

Reports

L’acheteur au comptant touche ses coupons et peut conserver indéfiniment ses titres. Une opération à terme expirant à la liquidation, l’acheteur à terme doit, pour conserver sa position jusqu’à la liquidation suivante, payer au vendeur une indemnité dire report. Le report varie à chaque liquidation et peut même être négatif ( on l’appelle alors déport); dans ce cas, le vendeur indemnise l’acheteur.

Le jour du détachement du coupon, l’acheteur à terme reçoit du vendeur le montant de ce coupon. En même temps, le cours baisse d’une somme égale; acheteur et vendeur se trouvent donc immédiatement après le détachement du coupon dans la même position relative qu’avant cette opération. Si l’acheteur a l’avantage de toucher les coupons, par contre, il doit en général payer des reports. Le vendeur, au contraire, touche les reports, mais il paye les coupons.

Voir aussi nos formations:

Lecture de la crise économique et financière à la lumière de la pensée économique