Manipulation du Forex: lourdes amendes pour 6 banques

Marché des changes - Forex

6 grands banques viennent d’être condamnées par les autorités financières à payer 3,4 milliards d’euros d’amendes pour avoir manipulé le Forex.

Manipulation du Forex: lourdes amendes pour 6 banquesLes régulateurs financiers américain, britannique et suisse viennent en effet d’infliger 3,4 milliards d’euros d’amendes, soit 4,2 milliards de dollars, à 6 grandes banques dans le cadre du scandale du Forex. Bank of America, Citibank, HSBC, JP Morgan Chase, Royal Bank of Scotland et UBS ont toutes été condamnées par les régulateurs pour avoir manipulé le marché des changes, et devront donc payer un total de 3,4 milliards d’euros d’amendes. UBS a été la banque la plus lourdement sanctionnée, avec une amende de 803 millions de dollars. Néanmoins, ces 6 banques ont pu bénéficier d’une réduction de 30% de leur amende pour avoir accepté de coopérer avec les autorités financières.

Avec 5 000 milliards de dollars échangés quotidiennement, dont 40% réalisés à Londres, le Forex est le plus important marché au monde.

Comment les banques ont-elles réussi à manipulé le marché des changes ?

La FCA, le régulateur britannique, cite l’exemple de Citigroup: la banque américaine a reçu l’ordre d’un client d’acheter 200 millions d’euros, au prix du European Central Bank Fixes. Il entre alors en discussion avec des confrères de quatre autres institutions financières pour voir si eux aussi ont des commandes d’euros. Ils acceptent alors de regrouper leurs commandes et de toutes les transférer à Citi, qui se retrouve avec des commandes de 542 millions d’euros. Avec ce pactole en poche, le trader passe à l’offensive quelques secondes avant 13 h 15. Il place quatre ordres d’achat d’euros, à des niveaux supérieurs à ce que les vendeurs lui proposent. Pendant les 33 secondes qui ont entouré la détermination de l’indice, Citi a réalisé les trois quarts des échanges de devises: le trader a inondé le marché et a réussi à le dominer, faisant légèrement augmenter le cours.

Plusieurs traders sont toujours poursuivis en justice, et d’autres banques, actuellement sous le coup d’une enquête, pourraient elles-aussi écoper de grosses amendes pour avoir manipulé le Forex.

Voir aussi notre formation professionnelle Forex et trading de devises

source: lemonde.fr