Soupçons de blanchiment et fraude fiscale pour HSBC Private Bank

Finances

HSBC Private Bank est soupçonné de blanchiment et fraude fiscale par la justice belge.

Soupçons de blanchiment et fraude fiscale pour HSBC Private BankHSBC Private Bank, filiale suisse de HSBC, est dans le collimateur de la justice belge. HSBC Private Bank aurait aidé des centaines de clients, dont des diamantaires anversois, à frauder le fisc. Après la justice française ( voir Mise en examen d’ HSBC pour fraude fiscale), c’est donc au tour de la justice belge de s’intéresser aux montages financiers de la banque britannique.

HSBC a récemment été condamné pour avoir manipulé le marché des changes par les autorités financières suisse, américaine et britannique.

La justice belge soupçonne donc la filiale suisse de HSBC de fraude fiscale grave et organisée, et blanchiment.

« Plus d’un millier de contribuables belges pourraient être concernés pour des montants qui porteraient sur plusieurs milliards de dollars qui ont été placés, gérés et/ou transférés entre 2003 et nos jours », explique le parquet de Bruxelles. « Le préjudice pour l’Etat belge engendré par lesdites pratiques est estimé à plusieurs centaines de millions d’euros ». A ce montant, s’ajouteraient également « des sommes bien plus élevées qui sont susceptibles d’avoir été blanchies et qui pourraient être saisies par la Justice belge ».

Comme la justice française, la juste belge soupçonne HSBC Private Bank « d’avoir sciemment favorisé et même encouragé la fraude fiscale en mettant à disposition de ses clients privilégiés des sociétés offshore, situées notamment au Panama et dans les Iles Vierges, n’ayant aucune activité économique et n’ayant comme seul but que de dissimuler les avoirs des clients ».

Plusieurs dirigeants et employés de HSBC Private Bank seront prochainement convoqués par les enquêteurs belges.

Source: latribune.fr